Comparatif GIMP / Photoshop – 1/7

GIMP ou Photoshop ? Lequel est le meilleur ? À écouter les utilisateurs de l’un et de l’autre, la réponse est souvent « évidente » mais faiblement argumentée. En mars dernier, Steve Czajka a publié un comparatif détaillé sur 70 aspects et fonctionnalités des deux logiciels dans le numéro 3 de GIMP Magazine. L’article est détaillé et objectif et l’on se rend compte que les deux logiciels se valent, bien que l’auteur signale de nombreuses pistes d’amélioration pour GIMP.

L’article étant en anglais, en voici une traduction. L’article étant long, il sera publié en plusieurs épisodes (c’est le feuilleton de l’été). À la fin nous en ferons une belle version mise en page avec Scribus.

Comparaison entre GIMP 2.8 et Photoshop CS5.5 Extended

Version originale par Steve Czajka, avec la contribution de Sandra Livingston. Traduit en français par Dimitri Robert, avec la contribution de Natalie Cavelier.

Cet article est une comparaison entre GIMP et Photoshop sur 70 fonctionnalités. Son but n’est pas d’engendrer une polémique sur Internet pour démontrer lequel est le meilleur, « GIMP ou Photoshop ? ». Cette décision vous appartient, à vous lecteur, en fonction de vos besoins spécifiques. Personnellement je pense que la Creative Suite d’Adobe est remarquable, mais ne considérez pas GIMP comme un outil amateur — GIMP est un logiciel de graphisme très sérieux. Cet article vise à comparer les deux logiciels sur la base de mes connaissances (avec l’aide et l’assistance de l’équipe de GIMP Magazine). Je ne suis expert d’aucun de ces logiciels, mais je me considère comme un utilisateur averti de chacun.

J’utilise des logiciels de graphisme depuis plus de vingt ans, débutant avec Aldus PageMaker à la fin des années 1980, quand les couleurs des néons étaient froides, et j’utilisais un PC 386 avec OS/2 (qui était impressionnant : commme les temps ont changé). Puis je suis passé sur les premières versions de Photoshop, alors que ma société basculait sur la populaire suite Corel. Mais ma spécialité portait réellement sur la suite Esri (un système d’information géographique avec un moteur cartographique avancé fonctionnant avec Avenza, une puissante extension d’Adobe pour la cartographie haut-de-gamme). Aujourd’hui je travaille sur Photoshop et la suite CS5. À la maison, j’utilise de plus en plus des logiciels open source (GIMP 2.6, 2.8, Inkscape, Scribus et quelques autres).

J’écris cet article à destination des artistes numériques, metteurs en page et infographistes. Je ne suis pas photographe bien que je travaille avec des photographes professionnels dans mon métier, ainsi que des rédacteurs, des communiquants, des créatifs, des conseillers juridiques et des analystes — ces gens qui créent d’incroyables infographies pour vulgariser des données et analyses complexes.

La lecture de cet article vous est vivement conseillée si vous voyez en GIMP un outil amateur (ou même de niveau professionnel). Pour les nouveaux utilisateurs de GIMP, peut-être des convertis de Photoshop, considérez cet article comme une sorte de recueil de ressources. Les développeurs de GIMP et de Photoshop apprendront de cette analyse la perception de l’utilisateur moyen vis-à-vis de l’interface et des fonctionnalités. En d’autres termes, combien ces logiciels fonctionnent bien, sont faciles d’usage, etc.

Les possibilités de ces logiciels sont si vastes que nous avons décidé de publier l’intégralité de la comparaison des 70 fonctionnalités à part sur le site Web gimpmagazine.org. Visitez notre site Web et lisez également le numéro 3 de GIMP Magazine (NdT : ce dernier ne contient qu’un extrait du présent article). Utilisez cet article comme un guide préalable à toute nouvelle acquisition et renseignez-vous par vous-même, posez des questions, parlez au gens, essayez les versions de démonstration, téléchargez et installez GIMP depuis www.gimp.org. C’est libre et sans danger ! Si vous trouvez des erreurs dans cet article, rédigez un commentaire et nous publierons une mise à jour dans un prochain numéro.

Que la comparaison commence…

Photoshop est une marque déposée par Adobe Systems. 3D Studio Max est une marque déposée par Autodesk. Vous pouvez vous procurer Avenza sur www.avenza.com
Note du traducteur : photo « Storm clouds » de TalAtlas utilisée pour le bandeau sous licence CC By-SA.

Table des matières

Coût initial

Photoshop GIMP Avantage
759 $ HT (NdT : 954,48 € TTC pour Photoshop CS6, 1373,91 € TTC pour Photoshop CS6 Extended). Mais vous pouvez acheter Photoshop, Illustrator et InDesign au sein de la Creative Suite pour environ 2600 $ canadiens (NdT : 1792,11 € TTC pour CS6 Design Standard, 2629,74 € TTC pour CS6 Design & Web Premium) pour une licence mono-poste. Si votre organisation comporte une dizaine d’utilisateurs (studio graphique typique) comptez 26000 $ canadiens plus les coûts de mise à jour (NdT : 17921,10 € TTC et 26297,40 € TTC).
Il existe une option pour un usage mensuel — ce qui signifie que vous payez pour la durée pendant laquelle vous utilisez le produit (NdT : en 2013, Adobe amorce un basculement de CS6 vers CC, pour Creative Cloud, qui consiste à louer mensuellement les logiciels). Voyez cela comme une souscription. C’est une option intéressante pour les utilisateurs occasionnels, mais rendant plus difficile l’apprentissage. Il existe également une version pour étudiants pour environ 300 $ (NdT : 297,66 € TTC).
Il est libre ! Inkscape est également libre et constitue un concurrent d’Illustrator. Scribus, libre lui aussi, est un concurrent d’InDesign. Blender produit des rendus 3D de très haute qualité, proche de ce que permettent 3D Studio et la fonction 3D de Photoshop Extended, et il complète votre suite graphique open source, entièrement libre. Je donne ici un sérieux avantage à GIMP pour les économies qu’il permet de réaliser, pouvant être investies dans du matériel (PC, appareil photo) haut de gamme, ou simplement pour financer le mouvement open source.
GIMP

Coût du support courant

Photoshop GIMP Avantage
Ne négligez pas les coûts de mise à jour. Il vous en coûtera quelques centaines de dollars (NdT : et d’euros) pour migrer de la version précédente à la courante.
Les mises à jour sont gratuites et vous pouvez en plus essayer les versions de développement (instables) librement !
GIMP

Plate-forme

Photoshop GIMP Avantage
Disponible sur Windows et MacOSX.
Disponible sur Windows, MacOSX et GNU/Linux.
GIMP

Stabilité

Photoshop GIMP Avantage
Stable, bien que l’usage des capacités 3D nécessite d’enregistrer fréquemment son travail.
En ce qui concerne les aspects non-3D, j’ai remarqué que des artefacts persistent après avoir fermé Photoshop. Par exemple, le contour des brosses floues. J’utilise un portable récent fortement pourvu de mémoire, avec Windows XP. Dans l’ensemble, il est pratiquement stable.
À noter que Photoshop fonctionne avec Linux avec l’émulateur Wine.
Extrêmement stable, plus que Photoshop.
GIMP

Partager des documents au sein de votre entreprise ou avec d’autres entreprises

Photoshop GIMP Avantage
Je crois que Photoshop dispose d’une large base d’utilisateurs. Je pense que le ratio est de 98% pour Photoshop contre 2% pour GIMP, selon une infographie vue sur Internet en 2012. Je ne suis pas sûr des ratios réels entre GIMP et Photoshop car Adobe ne communique pas sur le nombre d’utilisateurs. Et, après que j’ai découvert que le nombre de téléchargement de GIMP 2.8 avait dépassé les 6,8 millions, je pense que je devrais remettre en question l’étude pré-citée clamant un ratio de 98% à 2%.
GIMP peut ouvrir le format PSD de Photoshop. Malheureusement certains éléments sont perdus tels que les objets dynamiques mais les calques de base, les modes de fusion, etc. sont conservés.
Il supporte :
– les calques
– les masques de calque
– l’opacité du calque
– les modes de fusion
– les sélections enregistrées (sous la forme de canaux)
– et plus encore.
NB : GIMP sait exporter en PSD qui peut ensuite être ouvert dans Photoshop CS5 sans aucune perte.
Tous les ingrédients sont réunis pour que les utilisateurs de GIMP travaillent uniquement avec ce dernier, enregistrent en PSD et envoient leur travail à leurs clients sans que ceux-ci ne s’en doutent.
Bien que je doive attribuer l’avantage à Photoshop du fait de son implantation, c’est un avantage très mince. Le nombre de téléchargements de GIMP 2.8 proche des 7 millions en seulement deux mois après la sortie de cette version remet en question l’étude attribuant 98% d’utilisateurs à Photoshop et 2% à GIMP. De plus, je pense que le nombre de téléchargements, incluant les versions précédentes, a dépassé les 40 millions.
Photoshop

Image du produit, publicité

Photoshop GIMP Avantage
La réputation de Photoshop est très solide. Adobe a occupé le marché dès qu’il s’est lancé dans la retouche d’image et l’illustration. Designers de renom, photographes, et studios artistiques utilisent tous Photoshop, Illustrator et InDesign, ainsi que d’autres produits d’Adobe pour créer d’étonnantes images.
Le mot « Photoshop » est à la retouche d’image ce que « Kleenex » est au mouchoir en papier. C’est pourquoi la réputation du produit est aussi forte. Cela dit, nombre de gens affirment que Photoshop est largement supérieur à tout autre logiciel, mais je pense que c’est une bien piètre opinion.
D’un autre côté GIMP est peu connu des graphistes professionnels pour un usage industriel.
GIMP est souvent associé à la création artistique pour débutants, ce qui est dommage vu le potentiel de ses outils et des logiciels open source complémentaires.
C’est une opportunité à saisir que d’accroître la notoriété du logiciel, plus que le logiciel lui-même. Moderniser son site Web tel celui d’un studio graphique, développer un magazine qui fait appel à des designers, le rendre attrayant et mieux promouvoir ses capacités de design.
Photoshop

Support des formats ouverts

Photoshop GIMP Avantage
Que je sache, rien n’est prévu pour un tel support.
Je travaille dans le domaine des SIG (système d’information géographique) et j’ai appris, par expérience, que les éditeurs qui n’adoptent pas les standards ouverts de données périclitent. Cela s’est produit maintes fois dans l’industrie des SIG, où le partage de données est crucial.
Son format de travail (XCF) est ouvert. Je sais également que l’équipe de développement de GIMP, ainsi que d’autres via les rencontres sur le graphisme libre, travaillent sur le développement d’un format permettant les échanges entre plate-formes libres, gérant les calques, les objets, etc. (NdT : il s’agit du format OpenRaster, dont l’idée a émergé lors des Libre Graphics Meeting de 2006 http://www.freedesktop.org/wiki/Specifications/OpenRaster/)
GIMP

Apprentissage

Photoshop GIMP Avantage
L’apprentissage de Photoshop est dispensé dans nombre d’universités, ainsi que dans des cours sur DVD de qualité professionnelle. J’ai progressé avec CS5 grâce à un DVD de tutoriels, qui fut une excellente source d’apprentissage.
Il existe une profusion de tutoriels sur la toile, mais peu sont structurés sous forme de cours. Difficile de s’y retrouver parmi ces milliers de tutoriels lorsque l’on débute.
Photoshop

Support

Photoshop GIMP Avantage
Adobe propose des contrats de support. Il existe également une grande quantité de supports communautaires en ligne, mais la plupart sont payants.
Il n’existe pas de contrat de support, mais cela reste une opportunité à saisir. Il existe cependant une grande quantité de supports communautaires en ligne.
Photoshop

Plate-forme de téléchargement d’applications ou d’extensions

Photoshop GIMP Avantage
Adobe propose une plate-forme complète pour acheter ou télécharger gratuitement des extensions pour Photoshop.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-005-001.png
http://registry.gimp.org/ est le dépôt officiel d’extensions pour GIMP. Tout un chacun peut contribuer à sa manière, commenter, rechercher. C’est une mine de ressources pour les utilisateurs avancés de GIMP.
Équivalent

Mises à jour

Photoshop GIMP Avantage
La Creative Suite 5 fut une mise à jour majeure. À présent nous en sommes à la version 6.0.
Certaines nouvelles fonctions de CS6 sont impressionnantes : les brosses qui s’usent (idée incroyable), les flous photographiques (NdT : voir http://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/blur-gallery.html) et d’autres.
Cependant, je ne connais pas les feuilles de route de tous les produits qu’Adobe présente sur leur site à destination de ses clients.
GIMP 2.6 fut un succès avec environ 8 millions de téléchargements selon SourceForge et CNET.
GIMP 2.8 est sorti et a déjà été téléchargé un nombre impressionnant de fois. Il a reçu de très bons retours de la part de la communauté.
Les développeurs de GIMP furent critiqués pour la longue période d’attente entre les versions 2.6 et 2.8, mais je crois comprendre qu’ils se sont investis dans des mises à jour mineures au fil du temps.
De plus, ils ont publié des versions de développement pour test (non utilisables en production) et maintiennent une feuille de route publique et consultable à l’adresse http://wiki.gimp.org/index.php/Roadmap.
GIMP