Comparatif GIMP / Photoshop – 2/7

Deuxième partie du comparatif entre GIMP 2.8 et Photoshop CS5.5 initialement paru dans GIMP Magazine n°3 en anglais.

Retrouvez la première partie du comparatif.

Photo de JB Croc utilisée pour le bandeau sous licence CC By-SA.

Table des matières

Intégration dans l’environnement de travail graphique (image et vecteur)

Photoshop GIMP Avantage
Très forte entre Photoshop, Illustrator et InDesign. Je suis impressionné par la qualité de l’intégration (NdT : on pourrait parler de compatibilité parfaite entre les trois logiciels).
Minimale via les formats de fichier entre GIMP, Inkscape, Blender et Scribus. Pour la communauté des logiciels libres de graphisme ce serait une sérieuse opportunité que de s’associer, de favoriser l’intégration et même d’amorcer une suite graphique (NdT : les formats ouverts permettent l’interopérabilité, ce qui va au-delà de la simple compatibilité en permettant les échanges avec des logiciels présents et futurs, cf. http://definition-interoperabilite.info/).
Photoshop

Thèmes

Photoshop GIMP Avantage
À ma connaissance il n’est pas possible de personnaliser l’affichage de Photoshop par un thème ou un habillage. À partir de CS6 des thèmes devraient être disponibles, ou au moins la possibilité de changer la couleur de fond du logiciel.
On peut choisir parmi plusieurs thèmes qui sont sympathiques. L’installation en est simplissime. Cela fait longtemps que l’on peut changer la couleur de fond du logiciel.
GIMP

Macros / Écriture de script

Photoshop GIMP Avantage
Photoshop dispose de macros faciles à utiliser et permettant d’automatiser des commandes de base appelées « actions ».
Photoshop permet également l’ajout d’extensions pour des fonctionnalités avancées.
GIMP ne dispose que de l’extension par scripts. Relativement puissants, les scripts nécessitent toutefois de bonnes connaissances pour leur réalisation.
Un système de macros similaire aux actions de Photoshop serait un plus pour GIMP. J’aime ce que permet Photoshop dans ce domaine.
Photoshop

Navigation

Photoshop GIMP Avantage
Je trouve que la navigation est vraiment difficile dans Photoshop. Se souvenir de quantité de raccourcis-clavier est difficile pour les utilisateurs, même si certains sont utiles.
Le panoramique rapide est une méthode pratique pour se déplacer dans l’écran.
Il y a quelques outils de navigation vraiment utiles :
– double-cliquer avec l’outil Main dézoome temporairement, ainsi, vous pouvez déplacer la vue vers une autre zone ;
– avec l’outil Main, c’est comme si vous agrippiez l’image.
Il y a là une bonne occasion d’améliorer Photoshop.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-006-002.png
Ce navigateur peut être arrimé au-dessus ou en-dessous du panneau des calques.
Il ne propose pas l’indispensable fonction 1:1 (NdT : ou zoom à 100%), ni la fonction « ajuste le zoom pour que l’image soit entièrement visible », ce qui est discutable. Le raccourci Ctrl+0 permet de contourner ce manque.
De base, la navigation est aussi lourde dans GIMP que dans Photoshop. Une fois que vous êtes habitué à l’outil ci-dessous, la navigation devient exceptionnellement facile.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-006-003.png
Lisez la section « Tips and Tricks » du numéro 2 de GIMP Magazine pour savoir l’utiliser.
GIMP

Coordonnées de navigation

Photoshop GIMP Avantage
Les coordonnées de navigation sont absentes, une bonne piste pour améliorer Photoshop.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-006-004.png
Elles sont très utiles pour un travail de précision. De plus, elles s’accordent avec la grille lorsque celle-ci est magnétique.
Les coordonnées sont affichées dans le coin inférieur gauche de la zone d’image.
GIMP

Profil d’espaces de travail personnels

Photoshop GIMP Avantage
Ils existent. On y accède via le coin supérieur droit de l’application.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-006-005.png
Ils peuvent être configurés globalement, mais de manière un peu complexe.
Les menus sont également personnalisables (fichiers .mnu) mais conservés en lien avec le profil.
Enfin, les raccourcis clavier sont modifiables (fichiers .kys) via Édition/Raccourcis-clavier et conservés en lien avec le profil.
Ils existent mais sont liés au profil de l’utilisateur du système.
Il ne peut y avoir qu’un seul profil d’espace de travail pour un même utilisateur du système (NdT : dossier .gimp-2.8)
Photoshop

Brosses (pointes de pinceau, crayon, etc.)

Photoshop GIMP Avantage
Photoshop CS5 propose de base plus de brosses spéciales.
J’apprécie également la manière dont sont présentées les brosses : dans le coin supérieur gauche de chaque outil (pinceau, gomme, etc.)
Les dynamiques de brosse donnent clairement l’avantage à Photoshop.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-007-006.png
Elles sont limitées mais l’essentiel est présent dans GIMP 2.6.
La possibilité de télécharger et utiliser de nouvelles brosses GIMP et les brosses Photoshop est un plus.
Mais des progrès significatifs ont été faits pour GIMP 2.8 avec l’ajout de nouvelles brosses (issues pour beaucoup de GIMP Paint Studio), d’un système de gestion des dynamiques, l’adoption d’une nouvelle interface et la possibilité de classer les brosses par thèmes au moyen d’étiquettes.
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-007-007.png
Fenêtre des dynamiques
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-007-008.png
Fenêtre des brosses
/wp-content/uploads/2013/07/gimpvsps_img-007-009.png
Bien que le système des dynamiques ait été considérablement amélioré, il reste moins sophistiqué que dans Photoshop.
NdT : le système des dynamiques de GIMP est sans doute un peu complexe mais permet une grande diversité d’effets. De plus, créer de nouvelles brosses est extrêmement simple depuis longtemps.
Photoshop

Annulation (également historique d’annulation)

Photoshop GIMP Avantage
Ctrl+Z
La longueur de l’historique peut être réglée jusqu’à 40-50 via Édition/Préférences/Général.
Répéter le raccourci Ctrl+Z ne vous fera qu’annuler et refaire la dernière action, obligeant l’utilisateur à passer par l’historique.
Ctrl+Z
La fenêtre Historique d’annulation est présente dans le même bloc que la fenêtre des calques.
L’historique peut être configuré.
Répéter le raccourci Ctrl+Z défait chaque opération une par une, sans avoir à passer par l’historique (NdT : utilisez Ctrl+Y pour refaire l’action précédemment annulée).
GIMP

Panorama, fusionner plusieurs photos en une seule

Photoshop GIMP Avantage
Édition/Aligner automatiquement les calques
Cet outil redimmensionne les images et les assemble en une seule, sans problème de jointure. Il est incroyablement puissant, ce qui donne un net avantage à Photoshop.
Nécessite une extension (NdT : voir http://registry.gimp.org/taxonomy/term/172), mais j’ai cru comprendre que l’on obtient le même résultat.
Photoshop